Violente Mélodie

Violente Mélodie Illustration of the Poem [ Artist ] Jason Adams

Violente Mélodie

Et je suis devenu cette musique intense
Qui danse une fois de plus parmi les planètes
Entre constellations et l’unique lune
Qui tournoie sans cesse vers toi.
Sans résistance.

À capturer des notes pour des raisons autres
Pour des sensations de miel inexplicables.
À te regarder avec des yeux d’amour
Pour que le ciel puisse m’entendre.
Personne d’autre.

Dans ce sentiment confus qui importe peu
À l’évidence je suis devenu ce fou.
Dans cette existence de courte durée
Face à l’adieu

À tant crier je me suis tu.

Et je suis encore aujourd’hui ce son diffus
Sur l’étang endormi dans une brume argent.
Et je suis ce nénuphar du doux soir changeant
Sur le miroir posé ainsi
Face au refus.

Mais n’avons-nous pas tous envie d’être compris ?
Pour la vie, n’auriez-vous chanté face au silence ?
Mais se joue cette violente mélodie
Pour l’amour défunt d’un vieil homme
Perdant l’esprit.

 

2016 ~ © M2L – Manache Poetry

Bulle  - Merci - Commentaire

 

Bois - Partage Poème

Frise F Bleue 30

poesie-promo-30

Frise F Bleue 15

Mes POEMESAutre JARDIN

Frise F Bleue 30

ACCUEILBas de Page HERBE 1

Publicités

15 réflexions sur “Violente Mélodie

  1. Je connais cette mélodie! C’est un beau poème qui m’a émue; Certaines images sont perturbantes mais ce passage est magnifique « Dans ce sentiment confus qui importe peu
    à l’évidence je suis devenu ce fou. Dans cette existence de courte durée, face à l’adieu
    À tant crier je me suis tu » Merci beaucoup

    Aimé par 1 personne

    • Thank you for your reading jpimbo 🙂 … Yes, I try to translate my poems …but I admit 😦 I need time because English is not my native language … it demands me adaptations …
      Thank you for your interest and I will do my utmost to satisfy you
      Beautiful night for us 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Les mots : musique, notes, miel, « A tant crier je me suis tu face à l’adieu », le son diffus et le nénuphar du doux soir
    Ces mots sont de bien belles musiques même les trois dernières lignes sont tristes.
    L’illustration est bien belle sous ce poème. Merci pour ce partage.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s