Le Chemin

[  English Version :  HERE  ]

Le Chemin

[ Artist ]  © Belma Arslan

 

Le Chemin

 

Je suis le chemin qui se révèle à lui-même
Essence humaine vers l’inconditionné
Au chant de mon âme irisée comme une opale
Je marche assurément serein d’un pas léger
À l’ombre pâle du feuillage d’un pipal
Au passage ma main dans l’air tourbillonné
Soulève le frais parfum du blanc chrysanthème

Au cœur de la nuit des ténèbres de moi-même
Où résident cachés le doute et l’ignorance
Mon opacité à mesure que j’avance
S’intègre enfin à la pure simplicité
Du bien-être que procure la convivence
Pas à pas j’ai conscience de cette errance
Qui nourrit les peurs de l’humanité suprême

Je suis le centre de mon chemin, mon poème
Perception d’éternité d’un horizon
Qui mène au jardin complanté d’arbres fruitiers
Comment puis-je oublier les orages passés
Déversant sans fin l’eau aux pieds des églantiers
Pour que survivent au jour d’une guérison
Les roses légères d’une vie de bohème

Se pourrait-il que parfois au cours de la vie
Notre perception et nos sensations
S’unissent à l’entendement et la raison ?

Se pourrait-il que de l’ici-bas au là-haut
Seule l’expérience adoucit le passage
De l’éternel poème au chemin de nos âmes ?

2016 © ManachePoetry

Bulle  - Merci pour lecture

Réagir | Commenter

f-cerisier-partage-poeme

Frise F Bleue 15-1Mes POEMESBas de Page HERBE 2

Publicités

34 réflexions sur “Le Chemin

  1. Vraiment superbe votre écriture. Des chemins s’ouvrent à nous à la lecture de votre poésie. Je n’ai pas pu mettre le j’aime car je n’ai pas de compte ici. Je vous ai découvert grace à plusieurs partages sur un autre oiseau. Maintenant je vous suis

    Aimé par 2 people

    • 🙂 Bonjour Mario… Je suis heureux de notre rencontre. Votre commentaire est un plaisir pour moi et suis heureux de vous accueillir 🙂
      Merci pour votre abonnement à mon blog, j’ai eu la notification 🙂

      J'aime

  2. Hi my dear poet..I faintly recollect a comment I posted on the same poem few weeks ago but leave it..To start with it’s a lovely poem and it is very difficult for me to decipher the weight of every single meaningful word. Your poem (poems)is/ are very unique. I feel that you write with your heart and the your language is the language of the heart. I read further up in the comments that you cherish the wish to translate your poems in the English language to embrace a wider audience. You may consider a professional translator or simply a translator of languages but I’m afraid if you do it you won’t do justice to your art. You are a gifted inspirational poet and your poems have an authentic original cachee. Your english too is good. If you wish to translate your work do it yourslef because you are the only one who can translate your emotions not anybody else. Like the great poets Shakespeare, Lord Byron, Keats, Wandsworth , you too you cannot I opine be translated. If I were to try a wee bit I will have to merge in your soul and speak the language of your soul which is absurd. No one can penerate your soul my dear friend. Don’t worry about the readers who cannot read your poems ,I am sure your poetry reach those who are meant to read appreciate and value them.Much love. Anita.

    Aimé par 1 personne

    • Thank you my dear poetic heart
      Your comment is generous
      filled with friendly tenderness
      that I appreciate the true value

      I am aware that my English is okay but I still do small mistakes (for, from, to, at … etc …)
      and you know, I am a perfectionist! 🙂

      It is true that I seek a corrector and not a translator
      As you say, only the poet knows the way and it would be difficult for another to express the feeling

      I am very honored by the marks of friendship you have for me and for your support of my poetry on the various networks that we frequent both
      Anita thank you

      Here is my first transposition of this poem « Le Chemin » … I am still working on it before actually posting it on my blog 🙂

      The Path

      I am the way that reveals itself
      human essence to the unconditioned
      At the chant of my soul iridescent like an opal
      I walk assuredly serene with a light step
      in the pale shadow of the foliage of a pipal
      To the passage my hand in the air swirled
      raises the fresh scent of white chrysanthemum

      At the heart of the night darkness of myself
      where reside, hidden, the doubt and ignorance
      as I advance, my opacity
      (fit in) integrates finally to the pure simplicity
      of the welfare that provides (produces) the collusion(1).
      Step by step I am conscious of that wandering
      who feeds the fears of the supreme humanity

      (1) I would like to express the idea of “State of elements that converge”
      the word in French is “convivence” but I do not know in English

      I am the center of my way, my poem
      Perception of Eternity of a horizon
      (Eternity’s perception of a horizon)
      which leads to the garden planted with fruit trees.
      How can I forget past thunderstorms
      discharging endless the water at the foot of rosehips
      so that survive at the day for a cure
      small roses of a bohemian life
      (lightweight roses of a bohemian life)

      Could it be that sometimes in the course of life
      our perceptions and sensations
      unite with the understanding and reason?

      Could it be that of the here below to the up there
      only experience sweetens the passage
      of the eternal poem to the path of our souls?

      2016 ~ © M2L – Manache Poetry

      J'aime

      • Except for a few minor translation mistakes, I find your English version as exquisite as the original version in French. I have pondered over your English poems as well , I find them amazingly inspiring.
        Whether your poems are in English or French, I humbly find , that they convey to your readers a profound message of the Ideal.
        Life is a journey from oneself to oneself. I am tempted to think that your Path is the journey of the soul to the Absolute, the merging of the soul in the Supreme Spirit.
        Thank you Manache. I enjoyed every second of traveling with you on your path, under the shade of the pipal tree, till the end .
        Simply beautiful my dear poet 🌹

        Aimé par 1 personne

  3. Bon w.e. Oiseau 🙂
    Comme j’aime ce chemin personnel qui serpente entre les arbres fruitiers, les roses. Je retiens d’abord les mots : doute, ignorance, errance.
    Mais surtout ceux-là : simplicité, guérison, chemin de nos âmes.

    Merci pour cette double lecture personnelle.
    Je ne connaissais pas le mot pipal. 🙂 J’ai appris aussi convivence. 🙂
    Ayant été élevée dans deux langues différentes, j’ai quelques lacunes dans la richesse des mots Français.

    Aimé par 1 personne

    • Je suis heureux de cette lecture. Oui, souvent les mots percutent les émotions et le cœur, laissant une impression première du sens donné pour le thème mais avec le temps j’ai remarqué que le poème prend des couleurs différentes, les mots dans notre esprit se sont installés et livrent de nouvelles saveurs (c’est, à mon sens, la magie de la poésie)
      merci pour ce commentaire et sachez que j’apprends chaque jour des mots surtout lorsque je lis les sms :))
      … cela mériterait une poésie libre évidemment 🙂

      Vous dites avoir été élevée dans deux langues…Quelles sont elles ?
      🙂
      Bonne soirée en ce début de week-end

      Manache

      Aimé par 1 personne

      • Bonsoir Manache,
        Pour la poésie surtout celle-ci, je l’ai lue deux fois et elle mérite encore des lectures. Les mots ont différentes résonances affectives dans l’âme en soi-même dans l’instant présent de la lecture.
        J’ai été élevée à Bruxelles, entre une maman Française, (née en Belgique) et un papa Néerlandais de souche. Les nationalités et leurs histoires, devraient faire partie d’un article en ce qui concerne mon ancien pays d’habitation. Depuis 2004 j’habite à Bordeaux. Les mariages dans notre famille du côté de maman se sont toujours faits entre la France et la Belgique. Maman a innové avec les Pays-Bas 🙂
        La magie de la poésie. Comme dirait une ancienne blogueuse Elisabeth Berger, « l’âme agit » 🙂 J’aime beaucoup sa vision ainsi que bien d’autres. Elle ne tient plus son blog qui était centré sur le travail personnel 🙂
        Bonne soirée.
        Geneviève

        Aimé par 1 personne

      • Oui, tout dépend de l’instant présent 🙂
        J’aurai beaucoup d’intérêt à lire l’histoire de votre famille, particulièrement celle de votre mère … de l’innovation dans la romance 🙂
        En effet la magie de la poésie fait que l’âme agit pour franchir au mieux les obstacles rencontrés tout au long du chemin.
        Bon week-end Geneviève 🙂

        Aimé par 1 personne

      • Oh ! Manache, une histoire jalonnée que de tristesses familiales, d’évènements très très moches. Maman et nous les enfants ne méritions pas cela. Maman n’avait en plus, pas du tout élevée dans cet esprit là. Bonne fin de dimanche. Geneviève

        Aimé par 1 personne

  4. Quelle merveille ce poème!! Je ne peux pas m’empecher de le lire, relire encore et encore. Comme sur un chemin où l’on découvre tant de choses sur le coté. Profondement triste il me donne envie de pleurer et pourtant il réveille tellement d’espoir c’est très fort vous avez touché mon ame avec ce chemin

    Aimé par 1 personne

  5. Je suis d’accord avec un des commentaires ce poème est époustouflant. Après 3 lectures je découvre la profondeur de votre écriture et je reste émerveillée par votre poésie t par votre façon de nous accompagner sur ce chemin. Avez-vous éditer un recueil? j’attends avec impatience de découvrir votre prochaine confidence car j’ai vraiment le sentiment que vous murmurez à mon oreille les beautés de votre ame.

    Aimé par 1 personne

    • Votre commentaire est un réel plaisir pour moi, merci.
      …il signifie tout l’intérêt que vous portez à ma poésie, à mon univers et conforte mon envie de le partager humblement avec vous à travers ce blog.
      Non, je n’ai pas édité de recueil bien que j’ai été approché par des éditeurs… mais je pense ne pas être près … il me reste du chemin à faire 🙂 mais l’idée reste pour moi séduisante.
      J’aime cette idée d’intimité que vous évoquez dans votre commentaire. En effet, mes poèmes sont des confidences partagées.
      Merci encore pour votre fidélité 🙂
      Bonne journée

      J'aime

    • English is not my mother tongue (I still make many mistakes unfortunately)
      The poems in English I posted asked me a lot of attention and work because it is not always easy to translate an emotion in both languages
      I try as much as possible to publish in both languages (French-English)
      but before publishing, by respect for the reader, I must be sure of the quality (and the accuracy of my thought) so I’m still looking for someone who could read my poems in English before be edited …
      the call is initiated, if you know that person … thank you for putting me in touch

      About this poem (as others which have not yet translated) I work slowly but it is certain that I will publish them in English
      Thank you for your interest and your loyalty 🙂
      Have a sweet day 🙂

      J'aime

      • No, problem. I’ll continue to keep reading the ones in English and paste the others into maybe online translator to sort get the message. I wish I did know someone. I have a friend on here that is suppose to take a French course, maybe if he gets decent I’ll see if he would be interested. In the meantime keep looking. Maybe send a message out on WordPress or another social media like Twitter? Anyways, love what I can understand! Merci!

        Aimé par 1 personne

      • Thank you for your interest … yes, I continue to look for (on networks also) because you are not the first person to ask me the English translation of French poems
        I’m working on it … Slowly as I have told you
        In a few days I will publish a poem in English
        I hope you like it 🙂
        Thank you for your loyalty to my poetry
        Have a sweet weekend my dear

        Aimé par 1 personne

    • Merci Joël pour cette lecture commentée … Oui, il y a toujours un début au chemin que l’on emprunte… parfois nous le faisons seuls, parfois accompagnés, dans la longueur ou à moitié … sans connaitre le point d’arrivée… mais une chose est sûre pour ma part… autant que le voyage soit agréable et riche d’émotions.
      Merci

      J'aime

  6. Un poème d’une richesse époustouflante !
    Comment ne pas être admirative d’un parcours aussi parfait ?
    Le chemin de nos âmes est si différent selon notre vécu, mais nous le cherchons tous….Sans doute, l’as-tu trouvé !
    Encore bravo !

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour cet élogieux commentaire… véritable plaisir de partager ce poème important pour moi.
      Je ne sais pas si j’ai pris le bon chemin… mais je n’ai plus le temps de me poser la question ayant fait déjà un bon bout … de chemin.:)
      Les âmes s’estompent lentement, progressivement, avec la conscience de rejoindre l’immense cortège des ombres qui fleurissent le bord de notre route.
      Merci pour cette lecture 🙂
      Bonne journée

      Aimé par 1 personne

    • Bonjour Nacima, merci pour la visite sur mon blog…
      Je ne sais pas si le silence s’impose … il était important de poser des mots, sorte de constat sans nostalgie sur le chemin parcouru et qui s’ouvre encore à moi
      …Vous avez le temps pour vous si l’envie vous venait de partager les mots
      Bonne journée 🙂

      J'aime

  7. Superbe poème. L’image du chemin est un symbole de la quête de l’Être. Il s’agit probablement d’une des images les plus sacrées que vous avez su nous partager

    Aimé par 2 people

    • Merci pour ce commentaire et votre lecture attentive 🙂
      Ne sommes nous pas tous dans une quête éperdue pour donner un sens … une direction à nos vies éphémères ? Ne sommes nous pas au centre de ce poème qui donne les couleurs aux rimes de nos vies.
      Merci et bonne soirée 🙂

      J'aime

Les commentaires sont fermés.