L’Inattendu

linattendu [ Artist ] Alexey Terenin

 

L’inattendu

 

C’est déchirant
Comme je me sens seul

Assis

J’attends
L’inattendu

Comme un enfant
Perdu

Les mains se tiennent. Ne peuvent se séparer
Sans vie elles ne sont plus miennes
Dans cette chambre sans mesure
L’âme de mon cœur dort ici
Précisément ici. Sous le drap, étendue
Je crois elle n’est qu’endormie
L’ombre sur le mur me l’a dit
Pourquoi ne la croirais-je pas ?

Alors
J’attends
Depuis des heures
Tant de minutes disparues
Oui, des années que je suis là
Condamné par un manège qui m’étourdit

Le temps ne me voit pas. M’oublie et je l’oublie
Parfois

Ma fenêtre donne sur une rue
Sans ciel
Sombre et inconnue. Peut-être est-ce une avenue
Sans fleur ni arbre
Maussade
Pas un seul lampadaire
Pour éclairer l’inattendu dans les méandres
Des fades inquiétudes existentielles

Une fenêtre
Parmi d’autres fenêtres
Sordides
D’autres solitudes que l’amertume engendre
Une fenêtre. Parmi les autres fenêtres
Donnant sur des bâtiments de marbre ordinaires
Pareils aux pans sans lumière d’un labyrinthe
D’où ruissèlent des traces grises et humides
De simples regards le long des façades
Décors
Rampant
Vers le bitume couvert par les cendres

Encore une fenêtre éteinte
Une rue noire
Balayée par les tempêtes d’un ciel noyé

C’est déchirant    
Comme je me sens seul    

Assis
J’attends

Ce soir je me suis mis
À la fenêtre
L’inattendu
M’a peut-être aperçu

Peut-être

 

2017 © ManachePoetry

Bulle  - Merci pour lecture

Réagir | Commenter

Frise fleur bleue 30

My POEMSMes POEMESBas de Page HERBE 3

Publicités

6 réflexions sur “L’Inattendu

  1. « C’est déchirant comme je me sens seul » Ces mots à eux seuls résonnent comme un déchirant appel. Merci beaucoup pour ce poignant poème Manache. Bonne soirée ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Haunting and beautiful. ‘The soul of my heart sleeps here’ I love that, and works visually for me. Lovely piece. There is always the hope of tomorrow. Mais les tempêtes peuvent essuyer le gris.

    Aimé par 1 personne

  3. Vraiment top joli Manache, je veux absolument croire que ce n’est là uniquement le fruit de ton imagination, qu’il n’y a aucun vécu dans ce récit vraiment trop déchirant… bravo poéte, amitié Joël.

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.