Lunaison d’Automne

Lunaison d'Automne Illustration of the Poem [ source internet ]

 

Lunaison d’Automne


Silence et solitude

Au souffle nocturne du jardin
Que saisit-on vraiment
De ce qui s’inscrit dans le passé
Quand de l’intimité du sommeil
Le clair automne des lassitudes
Se réveille cloîtré ?
Extase dans nos égarements
La pensée au matin
S’attache encore à l’été qui nous a quitté

De tout cet amour il ne reste que la lune
Dans la brume légère
Qu’aucune larme ne peut voiler
Que saisit-on vraiment
De ce qui en plein jour disparait ?
Rien d’autre qu’une pointe d’aigreur
Un rêve qui nous fait chialer
Au cœur des certitudes
Un espoir perdant de sa lumière
Quand un ciel gris parait

À chaque nuit qui nous réunit
Je saisis l’importance
Des lunaisons d’automne
Pour que reviennent avec la pluie
Les floraisons de printemps de toute beauté

Et la lune veille pour suppléer l’absence
Dans l’infinie brillance
Des étoiles tombées
Sur ton corps qui frisonne

 

© ManachePoetry 2017Bulle  - Merci pour lecture

Envie de faire un commentaire : ICI

Frise fleur bleue 15-1

ACCUEILBas de Page HERBE 3

Publicités