À l’aube, la Brume

À l'aube, la brume [ Artist ] © Daniel Chester
Evening Mist on Red Bog

À l’aube, la Brume

 

Hurlante
Mon âme
est une étoile
Bleue sombre
Décousue d’une toile
Fluide
En mouvement.
Quand certains soirs
Scintille au loin son ombre
Humide
Descendue pour me voir,
Son éclat lénifie
Le vide autour de moi.

Je la sens sur mes yeux, ma peau et sur mes mains.

Brûlante
Mon âme
est une fleur
Nuit noire
Bordée par l’eau des mers
Au large du cosmos
D’un pays libre
Candide
Qui déploie sa lumière.

Je la sens sur mes yeux, ma peau et sur mes mains.

Pareil au chant perlé de l’oiseau sur la branche,
Je sais mon âme, écrin de mil sensations,
N’être de la vie qu’une prolongation.

À l’aube
D’hier
La brume se leva vers le ciel dégagé
Et je demeurai là
Immense…
Au jardin du poète dont l’âme resta
Un temps retenue par le fil d’un cerf-volant.

 

2018 © ManacheP
Bulle  - Merci pour lecture

Réagir | Commenter

 

 

AbonnementBas de Page HERBE 1

Publicités